La Rue de la Mémoire comporte plusieurs numéros correspondant aux différents champs d'action du laboratoire.

N°1 - Histoire, mémoire et éducation à la paix
/
Rue de la Mémoire mène des activités pédagogiques destinées à mettre la question de la mémoire au cœur de la médiation (inter)culturelle en interogeant de façon critique l'histoire de la violence :
  • des rencontres de jeunes, des formations d'enseignant-e-s et des publications (vademecum, glossaire) avec l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ;
  • des ateliers sur l'histoire et la mémoire, en partenariat avec des institutions culturelles et des associations d'éducation populaire  ;
  • un programme de service civique en coopération avec des lieux de mémoire comme le Mémorial de la Prison de Montluc (Lyon), le Centre Européen du Résistant Déporté (Natzwiller) ou encore le Mémorial de l'Alsace-Moselle (Schirmeck).

Le Centre Européen du Résistant Déport (CERD), sur le site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof.
//
N°2 - Formation politique et citoyenne


Membre du Laboratoire d'éducation à la démocratie (LED), Rue de la Mémoire a élaboré un Kit démocratique à usage quotidien dans le but de développer l'art de la critique et la culture de la discussion.


N°3 - Écologie

S'inscrire dans le long terme implique de se poser la question de la durabilité. C'est pourquoi Rue de la Mémoire a initié des projets en faveur de la protection de l'environnement :
Un projet autour des paysages sonores, Échos, est par ailleurs en cours de réalisation.



/



N°4 - Autobiographie sociale

Le projet Arborescence est un programme de formation et d'orientation articulant mémoire individuelle et intelligence collective. Les outils qu'il fait intervenir sont modulables en fonction du cadre de l'intervention (de l'insertion professionnelle à la recherche universitaire), mais ils ont en commun d'encourager la participation active et l'apprentissage autonome.


N°5 - Action culturelle

Rue de la Mémoire est à l'initiative du projet multimédia Après-hier mené par l'artiste FERDEUS. Cette exploration ludique de la mémoire sous toutes ses formes a conduit à la publication d'un roman, Millésimes, à la création d'un hörspiel, Yesterday,  et aujourd'hui à la production d'un spectacle.

Oratorio de poche né de la découverte d'une boîte à chaussures, Le bruit de la fumée est un hommage aux oubliés de l'histoire et de la géographie.


Dans le cadre de l'installation de Rue de la Mémoire à Strasbourg, ce spectacle est proposé gratuitement aux particuliers et associations de la ville qui désirent l'accueillir. Pour en faire la demande, merci de nous contacter !